Accueil » SPORT » Accalmie entre la FAF et la FGF, la FECAFOOT prépare sa riposte. Une guerre des maux qui embarrasse la CAF

Accalmie entre la FAF et la FGF, la FECAFOOT prépare sa riposte. Une guerre des maux qui embarrasse la CAF

Après un «échange d’amabilités» inédit avec son homologue camerounaise que préside l’ancienne idole de tout un contient, Samuel Eto’o, la Fédération Algérienne de Football a, de nouveau, eu à s’expliquer avec une autre institution affiliée à la Confédération Africaine, à savoir celle de la Gambie. C’est à la suite de la plainte de la Fédération gambienne de football (FGF), dont la Fédération algérienne de football (FAF) a été destinataire, et à travers laquelle elle exprime ses inquiétudes au sujet de l’arbitre Bakary Papa Gassama, qui a officié le dernier match des barrages des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA – Qatar 2022 entre l’Algérie et le Cameroun, le 29 mars 2022 à Blida que le Président de la FAF, Amara Charaf-Eddine a eu un entretien téléphonique avec son homologue gambien, Lamin Kaba Bajo. «Les deux hommes ont longuement échangé sur ce sujet, où chacun a expliqué sa position vis-à-vis de ce qui s’est passé, notamment la partie algérienne qui a rappelé qu’elle était dans son droit le plus absolu d’introduire une réclamation relative à un arbitrage ayant pesé, selon elle, sur le résultat d’une rencontre aussi importante que celle qualificative à une Coupe du Monde. A l’issue de leurs discussions, empreintes de courtoisie, les deux présidents se sont promis d’œuvrer chacun de son côté à apaiser la situation et à laisser les choses dans leur contexte strictement réglementaire, tout en préservant les bonnes relations qu’entretiennent depuis toujours les fédérations des deux pays» révélait, ainsi, un communiqué de l’instance de Dély Ibrahim, jeudi. La FAF n’a, cependant, rien mentionné au sujet despropos de Djamel Belmadi qui avait relancé la polémique Bakary Gassama avec des mots particulièrement forts. «Il a volé notre espoir. Je ne dis pas qu’il faut le tuer, mais il ne faut pas le laisser tranquille!», avait, en effet, tancé l’architecte de la victoire en Coupe d’Afrique des Nations 2019 au Caire, faisant le buzz sur différents plateaux télévisés et au sein de différentes rédactions de journaux à travers la planète football. Cette accalmie avec la FGF contraste, néanmoins, assez fort avec la guerre des mots qui oppose encore la FAF à la Fécafoot. Dans sa réponse à la sortie médiatique de Samuel Eto’o, la FAF a, d’ailleurs, remis une couche à travers un paragraphe bien dénoté qui ne passe pas du côté de Yaoundé. «L’histoire du football est richement truffée de destins brisés, d’épopées dramatiques, mais aussi d’injustices, notamment d’ordre arbitral. Dénoncer le comportement de certains arbitres, s’inscrit dans une démarche d’intérêt générale, à laquelle adhère la plupart des acteurs du football, pour le bien et la préservation de l’intégrité du jeu dans notre cher continent auquel nous appartenons et dont nous partageons les valeurs et jalousons son honorabilité et son image. Pterminer, la FAF se réjouit d’avance et se fera un réel plaisir d’accompagner la FECAFOOT dans sa quête de mettre toute la lumière sur cette affaire devant la Commission d’Ethique de la FIFA; car l’Ethique et l’intégrité ont toujours fait partie des principes défendus crânement et en toute circonstance par l’Algérie» martelait la partie algérienne avec des propos très insinuants qui laisse croire que cette guerre des maux n’en est qu’à ses débuts au grand désappointements d’une CAF, mal à l’aise, spectatrice et toujours impuissante. Pour le moment seulement?

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Benzia seul Algérien champion en club, en attendant Amoura. Une représentativité DZ en baisse en Europe

Grâce à Riyad Mahrez, magnifique ...

Un classique annoncé à guichets fermés. MCO-ESS: Un succès pour bonifier l’acquis

En accueillant l’Entente de Sétif, ...

En Tunisie, en France et en Azerbaïdjan après les Pays-Bas et la Belgique. Ces Algériens en quête de Coupes

A l’image de Ramiz Zerrouki ...

Belbachir, seul dirigeant à bord du navire mouloudéen. Le MCO revient indemne de Biskra

En rentrant à Oran avec ...

Une victoire à Biskra lui ferait le plus grand bien. MCO: garder la main dans le course au maintien

C’est aujourd’hui que se dessinera, ...