Accueil » ACTUALITE » Abdelhakim Belabed lance un énième appel au personnel de l’Education «Vaccinez-vous, c’est très important !»

Abdelhakim Belabed lance un énième appel au personnel de l’Education «Vaccinez-vous, c’est très important !»

Si le ministère de l’éducation a lancé la troisième campagne de vaccination de son personnel parallèlement à la fin de la trêve scolaire de l’hiver, il n’en demeure pas moins que le taux de vaccination depuis le début des vaccination ne dépasse pas les 40%, selon les derniers chiffres, ce qui pousse à des sérieuses réflexions voire des interrogations quant aux réticences des personnels à se faire vacciner malgré l’importance de la conjoncture marquée par le variant Omicron et la disponibilité des vaccins. Cette donne pour le moins paradoxale, a mis dans l’embarras les services du ministère de l’éducation et ceux de la santé qui ont décidé de mettre le paquet. Pour la première fois depuis septembre, la barre des 100 cas de contaminations est franchie et depuis plusieurs mois cette dernière dépasse les 300. Que doit-on faire et comment agir vite dans ce cas précis ? D’abord parce que la situation est critique du fait de la nouvelle recrudescence de la pandémie et ensuite, l’information de fermeture des écoles pour cause de pandémie est démentie par les officiels malgré la polémique qui a enflé dans les réseaux sociaux. A ce titre, le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, vient de rappeler avec des mots implicites qui traduisent que les établissements scolaires resteront pour l’heure ouverts malgré le retour du Covid. Le seul moyen de se prémunir est d’intensifier les campagnes de vaccination dans les milieux scolaires en même temps que la poursuite de la scolarisation des élèves surtout que la trêve a duré plus de trois semaines contrairement aux années précédentes. « La réponse à la vaccination est d’une grande importance » dit d’emblée le ministre. Pour y remédier, les pouvoirs publics, en coordination avec le comité scientifique, préconisent de vacciner les enfants scolarisés ou pas de 12 à 15 ans et les adolescents de 15 à 17 ans en plus du lancement de la troisième dose de vaccin début février. Les structures de santé arrivent difficilement à gérer la situation alors que la 3ème vague frappe de plein fouet le pays. Belabed a en effet affirmé, mardi, depuis Djelfa, que « la communauté éducative est plus que jamais appelée à se faire vacciner dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19 ». Au deuxième jour de la visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Djelfa, M. Belabed a précisé que « la réponse à la campagne de vaccination dans sa troisième phase est d’une grande importance, et que la réticence à aller se faire vacciner n’a aucune justification par rapport aux grands efforts déployés par les pouvoirs publics pour faire face à la pandémie et à ses évolutions, d’autant que l’Algérie figure également en première ligne des pays arabes et africains qui ont produit le vaccin localement ». Le ministre a en outre souligné que « les campagnes de vaccination dans le secteur, qui s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre des instructions du président de la République et dont le taux national est de près de 33%, nécessitent un élan important de la part des personnels du secteur qui doivent faire montre d’un sens pédagogique et civique afin d’aller vers la vaccination qui reste le meilleur moyen pour renforcer les mesures de prévention ». « Cette question sanitaire liée à la situation épidémiologique et à ses évolutions, exprime le devoir national sécuritaire et sanitaire dont tout un chacun doit se rendre compte et se tenir à l’écart des rumeurs », a-t-il ajouté, rappelant que « l’Algérie compte 11 millions d’élèves scolarisés dans 30.000 établissements scolaires, ce qui requiert l’intensification des efforts pour faire face à la pandémie avec un sens éducatif et civique ». La visite était une occasion pour M. Belabed de s’enquérir du déroulement de la campagne de vaccination organisée au niveau de l’établissement relevant du Comité des œuvres sociales des personnels de l’éducation nationale du chef-lieu de wilaya, où il a salué les efforts consentis dans ce cadre, se félicitant à ce propos de la contribution de l’ensemble de ces personnels à la réussite de la saison scolaire qui se déroule de façon normale.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Plusieurs cas de contamination et des décès parmi le personnel médical. Face au Covid19, le courage

La grande bataille du corps ...

Logements communaux d’Oran. Les souscripteurs demandent leur réinsertion dans la formule sociale

Un quota de logements avait ...

Lait subventionné. Pas d’augmentation de prix en vue

Ça bouille ! après la ...

Les polycliniques au four et au moulin pour les consultations quotidiennes du Covid. Les infirmiers de la vaccination mettent en garde

Le nombre des consultations médicales ...

Le pic des infections atteint au plus tard dans 10 jours. Djenouhat tire la sonnette d’alarme

Sursaut inquiétant. Comme prévu par ...