Accueil » ORAN » AADL «Ahmed Zabana». Les chiens errants assiègent la cité 3000 logts

AADL «Ahmed Zabana». Les chiens errants assiègent la cité 3000 logts

«La prolifération des chiens errants, à travers divers quartiers et cités de la wilaya d’Oran, constitue un véritable danger pour la vie et la sécurité des personnes, au vu du nombre de ces bêtes  »sauvages » qui se multiplient. La rage sévit dans plus de 150 pays dans le monde, avec environ 60.000 personnes qui meurent de la rage par an. En Algérie, la rage animale sévit à l’état d’enzootie avec une moyenne de 900 cas enregistrés chaque année. Près de 120.000 personnes sont exposées au risque rabique par morsure de chiens et autres animaux, il y est déploré une moyenne de 15 décès humains. Les habitants de la cité 3000 logements AADL (Ahmed Zabana) Misserghine, wilaya d’Oran, se trouvent, ces derniers jours, confrontés à un phénomène des plus inquiétants qui a transformé leur quiétude en une atmosphère de peur et de panique. Ainsi donc, les personnes qui nous ont contactés, n’ont pas caché leur étonnement à la vue des meutes de chiens qui ont envahi leur cité. La prolifération des chiens errants prend de l’ampleur au fil des mois dans cette nouvelle cité. Ce phénomène risque de faire des victimes principalement parmi les enfants lesquels semblent les plus vulnérables face à cette situation d’aucuns jugent préoccupante. Ces animaux ne cessent de sillonner la cité surtout à la tombée de la nuit et rôdent le plus souvent aux alentours des immeubles selon le porte-parole des habitants. Il s’agit pour le moment d’une prolifération angoissante de ces bêtes qui se déplacent en meutes à travers la cité, semant sur leur passage, la panique parmi les habitants. Pour ces derniers, ce phénomène est devenu de plus en plus inquiétant et en plus de tous ces dangers, il ne faut pas oublier que ces animaux abandonnés sans soins, sont vecteurs de toutes sortes de maladies dont la rage laquelle est souvent mortelle. Au regard du nombre impressionnant de ces canidés, un autre phénomène est apparu ces dernières années : il s’agit des molosses comme les pitbulls ou les rottweilers qui sont devenus légion dans la ville d’Oran où ils sont exhibés fièrement, la plupart du temps sans muselière. Ces animaux, réputés dangereux, constituent aussi une véritable menace pour la population. Les autorités doivent remédier à ce problème. Ces chiens causent beaucoup de désagréments aux citoyens.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Transport urbain et suburbain. A quand la fin de la médiocrité

Les transports urbains Oranais n’ont ...

Délinquance. Vols et agressions prennent de l’ampleur

Alors que la délinquance du ...

Établissements classés et commerces informels… Une économie populaire dénigrée

Le mécanicien, le tôlier… de ...

Prostitution. Le phénomène prend de l’ampleur

«La prostitution est présente dans ...

Direction de la Culture et des Arts. Un programme d’animation culturel riche et varié

La Direction de la Culture ...