Accueil » ORAN » AADL Ahmed Zabana. Le seul CEM du pôle urbain qui rate la reprise, sera ouvert ce dimanche!

AADL Ahmed Zabana. Le seul CEM du pôle urbain qui rate la reprise, sera ouvert ce dimanche!

Les pôles urbains érigés, récemment au niveau de la wilaya, ne cessent d’accroître, sauf que les infrastructures d’accompagnement ne sont pas au rendez-vous, comme c’est le cas, aujourd’hui avec la reprise des études pour le cycle moyen. En effet, à l’image de l’école primaire qui n’a ouvert ses portes qu’après insistances des parents et le soutien des autorités locales, à l’instar de Mme la cheffe de daïra, le CEM construit au niveau du pôle urbain Ahmed Zabana a fait faux bond à ses élèves et n’accueillera ses hôtes qu’à dimanche prochain, affirme un parent de deux enfants qui devaient rejoindre leurs classes, respectivement de la première année et la troisième année, du cycle moyen. La frustration était visible chez les élèves et plus ressentie chez les parents qui n’ont pas tardé à prendre les actions pouvant permettre à leurs progénitures de bénéficier du droit à l’éducation. «Il est inadmissible que nos enfants aillent étudier, dans des établissements qui sont construits à des kilomètres de leur lieu de résidence», s’est indigné un résident qui n’a pas mâché ses mots pour tirer à boulet rouge sur tous les responsables qu’ils soient communaux ou de l’académie. Et de relier, profitant de notre présence pour passer un message virulent et plein de dégoût à l’adresse des hauts responsables: «Nous n’allons pas baisser les bras. Il nous a été demandé d’inscrire nos enfants dans cette annexe du cycle moyen et ce, malgré toutes les réserves enregistrées, à l’image de l’état impraticable de la rue qui mène vers cet établissement et nous l’avons fait. Maintenant, il est aux responsables d’agir pour répondre positivement aux doléances et revendications de la population». Fort du nombre qu’ils étaient et déterminés à surpasser cet écueil qui s’est dressé devant l’avenir de leurs enfants, les parents n’ont pas tergiversé et ont pris le chemin de l’annexe de la direction de l’Education sise à Maraval, précisément à la place de l’ex-ILE, pour faire entendre leur revendication et par-là même trouver les solutions idoines à ce problème qui resurgit pour les enfants du niveau du pôle urbain Ahmed Zabana. Heureusement pour ces parents, dont certains ont grillé la journée du travail pour s’assurer de l’avenir de leurs enfants, les décideurs leur ont promis l’ouverture de ce CEM, dimanche prochain. Enfin, force est de constater que les transferts de population apportent de nouveaux habitants dans les nouvelles agglomérations périurbaines et rurales, il n’en demeure pas moins que des démarches doivent être entreprises pour permettre aux parents de vivre dans la quiétude et aux enfants de bénéficier des bienfaits du développement, à l’image des autres quartiers de la ville d’Oran. D’ailleurs, les résidents s’interrogent sur la gestion de ces pôles où ses arrivants sont demandeurs d’écoles et d’autres infrastructures de base.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Pôle urbain Ahmed Zabana. Ni établissement sanitaire ni pharmacie!

Le nouveau pôle urbain Ahmed ...

AADL Ahmed Zabana. La cité perd son calme à cause des rixes

Les rixes entre bandes rivales, ...

La coupe du monde du Qatar booste les ventes des téléviseurs. Les années d’or reviennent pour les vendeurs à El Hassi

La Coupe du monde de ...

Es-Sénia ou Ain Beida pour pratiquer du sport. Manque d’infrastructures sportives à la cité AADL «Ahmed Zabana»

Le pôle urbain «Ahmed Zabana», ...

Son prix n’est toujours pas stable. La pomme de terre s’envole de nouveau

Au cours des derniers mois, ...