Accueil » ORAN » AADL Ahmed Zabana. En plus de sa rareté, le lait en sachet à plus de 45 Da

AADL Ahmed Zabana. En plus de sa rareté, le lait en sachet à plus de 45 Da

Le lait en sachet subventionné ne cesse de faire parler de lui. Et comment ! Son prix dépasse le raisonnable et se fait parfois désirer. En effet, au niveau de la cité AADL Ahmed Zabana, ce précieux produit, tant prisé par la population locale qui ne cesse d’augmenter, à carrément obtenu le grade d’un article de luxe. Difficile à croire mais la réalité est si amère que les résidents ne cessent de décrier la folie des vendeurs qui le cèdent à plus de 45 DA. Alors pour une personne qui compte à son actif plus de deux enfants et parfois est en charge de ses parents, il est indispensable pour lui de se procurer plus de 3 sachets par jour, ce qui lui revient à payer à peu près 150 DA pour permettre à sa famille de prendre le petit déjeuner. Le calvaire des familles qui résident la cité ne se limite pas à cela, car il faut se lever tôt pour pouvoir s’en procurer étant donné que les quantités qui arrivent au pôle ne suffisent pas à tout ce beau monde. Par contre, ce qui met en rogne les résidents est le manque d’intérêt réservé par la direction du Commerce. D’ailleurs les visites d’inspection des agents de la DCP se comptent sur les doigts de la main. Un constat qui a motivé les malfrats du commerce à pratiquer toutes sortes de spéculation. Enfin, à cause de la rareté du produit, les résidents se sont vus dans l’obligation de faire des réserves à la maison.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les écoles et des mosquées pour mieux sensibiliser Objectif : Reculer le nombre de victimes du monoxyde de carbone

Le constat est amer et ...

En dépit de la hausse des cas de contaminés. Les établissements commerciaux déterminés à poursuivre l’activité

Au cours des deux derniers ...

Réception prochaine de 22 établissements hôteliers. Oran se prépare pour les JM et la saison estivale

La wilaya demeure à la ...

Une vieille dame abandonnée par un bus dans un coin isolé. Les transporteurs font la loi

Le transport public ne doit-il ...

Marché d’El Hamri. Les prix à la hausse, les vendeurs également impactés

Il est une nouvelle fois ...