Accueil » ORAN » AADL Ahmed Zabana – Des minibus assurent le transport vers Es Sénia. Le nouveau pôle urbain, enfin désenclavé

AADL Ahmed Zabana – Des minibus assurent le transport vers Es Sénia. Le nouveau pôle urbain, enfin désenclavé

Ce n’est pas le bout du tunnel, mais un des problèmes qu’ont rencontrés les résidents du nouveau pôle urbain Ahmed Zabana, vient d’être éliminé d’une large liste de carences enregistrées, depuis la distribution des logements au profit des souscripteurs de la formule AADL. En effet, le transport urbain a fait, enfin, son apparition à la cité, avec de surcroît des minibus qui desservent une ligne certes à très moyenne distance mais tout de même bénéfique. Les initiateurs de cette opération se sont entendus sur deux terminus, le premier bien évidemment est au niveau du pôle urbain tandis que le deuxième arrêt final est à Es Sénia, juste à côté du nouveau pôle juridique qui est en voie d’achèvement. Une initiative qui a été accueillie à bras ouverts et avec un grand soulagement de la part des citoyens de ce patelin, jadis complètement isolé. En fait, bien que les quatre bus mis en service ne transportent les citoyens que jusqu’à Es Sénia mais cela permet à ces derniers de voire plus large et choisir par la suite un autre moyen de transport, dont le tramway à titre d’exemple. « C’est plus pratique pour nous que de rester coincés dans la cité à attendre le passage d’un voisin ou devenir la proie des clandestins », affirme une dame qui affirme pouvoir, désormais, faire ses courses sans se préoccuper du moyen de transport qu’elle devra emprunter pour rallier sa nouvelle demeure. A vrai dire, la mise en service de cette ligne tombe à point nommé, en particulier à la suite de la décision de la quasi-totalité des résidents qui ont choisi d’occuper leur appartement en dépit des carences enregistrées. Il est clair que la cité ne va pas connaître son heure d’éclat, à l’instar des autres cités, à titre d’exemple El Akid Lotfi, qu’après avoir bénéficié de toutes les commodités, mais les citoyens de cette nouvelle agglomération semblent prendre leur mal en patience et résister à tous les écueils. D’ailleurs, il n’est pas sans savoir que le transport a coûté les yeux de la tête à ceux qui avaient décidé de changer d’adresse au profit du nouveau pôle urbain Ahmed Zabana, immédiatement après avoir eu les clés de leur appartement. Enfin, d’autres problèmes obstruent le bien-être des résidents et restent en suspens à l’instar de la disponibilité à toute heure de l’eau dans les robinets, la sécurité, l’ouverture des commerces et également la mise en service d’autres lignes.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Malgré la hausse des prix. Le rush sur les supérettes n’a jamais cessé

Alors que le Ramadhan, le ...

Les prix au-delà de 450 da le kg. L’augmentation touche aussi les dattes

Elle est plus que jamais ...

Au chevet des familles nécessiteuses. Le Ramadhan unit l’Etat et la société civile

Générosité, partage et un réel ...

Ce Ramadhan risque de suivre le scénario des précédents. La flambée des prix a déjà commencé

Les dernières semaines, avant l’avènement ...

Le lait et l’huile de table inexistants. Le pôle urbain «Ahmed Zabana» manque de tous

Souffrant de toutes les carences, ...