Accueil » ORAN » AADL Ahmed Zabana – A cause du prix très élevé des locaux. Les jeunes préfèrent occuper les trottoirs

AADL Ahmed Zabana – A cause du prix très élevé des locaux. Les jeunes préfèrent occuper les trottoirs

La situation déplorable dans laquelle se trouvent quelques locaux commerciaux, au niveau du nouveau pôle urbain Ahmed Zabana ne porte pas à l’optimisme et se laisse poser de multiples questions sur l’importance de revoir le prix de vente de ces locaux. En effet, au lieu de voir tous les locaux ouverts, ce sont les vendeurs à la sauvette qui ont pris possession des trottoirs pour exercer un commerce qui demeure illicite aux yeux de la loi et de la réglementation. Il faut dire qu’un grand nombre de locaux réalisés à travers les communes sont inexploités et abandonnés, à l’image de ceux édifiés à Haï En Nour et El Yasmine. Seuls quelques commerces activent de manière légale mais selon les dires des propriétaires, ils ont payé le prix fort pour acheter ces locaux. D’autres louent à des prix exorbitants. Résultat des courses, les vendeurs illicites se sont accaparés le trottoir pour y mettre leurs marchandises, dérangeant le passage des femmes et des enfants. Or, il était plus judicieux d’édifier un marché parisien ou carrément construire un marché de proximité. Ce marché de proximité peut avoir son autonomie ou se voir attribuer sa gestion à une société étatique, mais la situation dans laquelle se trouve actuellement le quartier, risque de persuader les preneurs, du fait que l’anarchie a pris le dessus. Il faut dire que l’approche des responsables de l’agence AADL n’a pas permis de faciliter la tâche aux jeunes porteurs de projet ou ceux voulant investir. En effet, le prix du mètre carré dépasse toute logique et décourage, du coup, les jeunes désireux de se mettre en valeur.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les autorités locales mènent un combat contre les points noirs. 1.400 bacs à poubelle seront installés

En vue d’organiser des Jeux ...

Manque de lieu de détente à l’AADL Ahmed Zabana. Une forêt de béton, un dortoir et c’est tout

La saison estivale est passée ...

Batiwest-Expo 2021. Un événement qui tombe à point nommé

«Quand le bâtiment va, tout ...

Plusieurs actes doivent être pris pour organiser le secteur. Le transport en commun, un mal oublié

Après deux années, durant lesquelles, ...

Le grand boulevard envahi par les vendeurs à la sauvette. La cité AADL «Ahmed Zabana» vit l’anarchie

Ils sont à chaque fois ...