Accueil » ORAN » A quelques jours de la rentrée sociale. Folles rumeurs sur une prochaine rupture du sucre!

A quelques jours de la rentrée sociale. Folles rumeurs sur une prochaine rupture du sucre!

Le sucre en vrac, ce produit de consommation est très convoité ces jours-ci par les ménages. Dans certains points de vente, le sucre en morceaux a remplacé le sucre en vrac. Les vendeurs prétendent «une rupture de stocks» dès lors que c’est un peu le retour aux ruptures sur fond de rumeurs qui semblent sonner comme une nouvelle alerte aux yeux des consommateurs en dépit des indices de disponibilité de ce produit sur le marché. Pour l’heure, le marché semble suffisamment approvisionné. Ainsi depuis une dizaine de jours de folles rumeurs et des bruits absurdes sont en train de courir ici et là dans les milieux de la population sur de prochaines pénuries du sucre. Il est vrai que le ministre Zitouni a tout de suite déclenché une vaste opération de contrôle du commerce en cette période cruciale de pré rentrée sociale. Ainsi, le secteur de commerce notamment celui des produits de consommation stratégiques est-il devenu insaisissable au point d’être fragile et impuissant aux rumeurs et aux augmentations des prix avec leur lot de provocations des ménages au revenu plus ou moins modeste ? A l’approche de la rentrée sociale, des rumeurs sont à chaque fois mises en évidence sur de prétendues pénuries de certains produits de consommation comme pour asséner un nouveau coup d’épée au portemonnaie des consommateurs lambda déjà suffisamment ébranlés par les dernières flambées sans parler des dépenses onéreuses inhérentes à la rentrée scolaire 2023 -2024. Pour rappel, un rebond des prix de certains produits de consommation dont le sucre, suite au dérèglement des prix annoncé par le FAO en juillet, risque de se faire sentir sur le marché d’approvisionnement malgré les assurances des pouvoirs publics. Pourtant aucun signe ni communiqué annonçant une prochaine révision de prix de certains produits ce qui prêterait aux rumeurs en cours sur le sucre aux yeux des spécialistes, un «caractère assez provocateur au pouvoir d’achat.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

108 milliards de centimes pour la Commune d’Oran. «Est-ce une valeur déductible de la fiscalité ou une compensation du FFCL ?»

La commune d’Oran vient de ...

Des réductions de 10 à 25 % durant le mois de Ramadhan. Aucune hausse des prix ne sera tolérée

Les Algériens peuvent s’estimer heureux ...

La pionnière du syndicalisme féminin oranais Keltoum Abderahmane n’est plus. Décédée le jour de la création de l’UGTA

Un pilier du militantisme et ...

Resserrement des rangs pour l’édification de l’Algérie nouvelle. Le discours optimiste de Tebboune

Comment édifier une Algérie nouvelle ...

Main d’œuvre de la formation professionnelle dans le secteur industriel et les entreprises. Taux d’intégration: plus de 60%

Le secteur de la formation ...