Accueil » MONDE » A l’approche de la présidentielle Les jeunes américains donnent de la voix

A l’approche de la présidentielle Les jeunes américains donnent de la voix

Dans les États-clés pour la présidentielle, les jeunes américains veulent se faire entendre. Au sein de cette génération Z, ceux nés après 1996, la plus progressiste de l’histoire américaine, beaucoup ont choisi de mettre de côté leur méfiance vis-à-vis de l’establishment politique et voter pour le candidat démocrate, Joe Biden. En ce jeudi d’automne à Ann Arbor, il règne un calme inhabituel sur le campus de l’Université du Michigan. Ici comme dans d’autres facs américaines, les étudiants ont été invités à retrouver salles de classe et amphis malgré la pandémie de Covid-19. Mais cette rentrée a été plutôt discrète, nombre d’activités et de cours se déroulant désormais en ligne. Malgré tout, un coin du campus s’agite. Dans le sous-sol d’un bâtiment du Musée d’art de l’Université (UMMA), la ville d’Ann Arbor a installé un bureau d’inscription sur les listes électorales et pour pouvoir voter en avance. Il est ouvert depuis le 24 septembre, jour où le vote anticipé a démarré dans le Michigan. Selon Candice Price, une des responsables, l’enthousiasme des étudiants bat tous les records. « Une hausse (de la participation, NDLR) est un euphémisme », affirme-t-elle à France 24. « Après le débat, c’était fou », continue-t-elle, en référence au pugilat entre Donald Trump et Joe Biden organisé à Cleveland, le 29 septembre. Les étudiants « étaient comme des zombies contre la vitre, essayant de rentrer. C’était dément. Certains ont attendu 45 minutes pour pouvoir voter. » Selon Candice Price, beaucoup d’étudiants ne cachaient pas leur motivation ce jour-là: ils voulaient se débarrasser de Donald Trump. « Ils étaient très clairs », raconte-t-elle. « Ils disaient : ‘Je suis fatigué de toutes ces conneries, ça ne peut plus durer… Il vous faut mon vote, nous sommes dans un État-clé. » Avec la Pennsylvanie et le Wisconsin, le Michigan est l’un des trois États traditionnellement démocrates à avoir offert la victoire au collège électoral, sur le fil du rasoir, à Donald Trump en 2016. Le bureau électoral du campus fait partie des centaines d’endroits où les électeurs du Michigan peuvent voter en avance, grâce à une réforme approuvée en 2018. Les étudiants peuvent désormais s’inscrire sur les listes et voter le même jour, tout comme réclamer un bulletin de vote par correspondance sans fournir de justification. Candice Price ne peut que constater les résultats. « D’habitude, environ 15 000 personnes réclament des bulletins de vote par correspondance à Ann Arbor. Nous avons déjà reçu 40 000 demandes. Dans notre bureau central, les employés passent leurs journées à remplir des enveloppes. J’en ai moi-même rempli un bon millier. » L’inscription des jeunes du Michigan sur les listes électorales est en augmentation par rapport à 2016, selon le centre d’étude Circle de l’Université Tufts (Massachusetts). Pourtant, selon la même source, tout le pays n’observe pas cette tendance. Dans six des 27 États étudiés par Circle, l’inscription des jeunes sur les listes électorales a même chuté par rapport à 2016. Plusieurs explications sont possibles.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Tempête politique aux États-Unis après la perquisition du domicile de Trump. “Personne n’est au-dessus des lois”

Une première étape vers un ...

Taïwan. «Des avions et des navires de guerre» chinois à 20 km des côtes

Taïwan a fustigé vendredi 5 ...

L’Onu avertit. La Corée du Nord prépare son premier essai nucléaire depuis 2017

Des travaux de construction d’une ...

Afghanistan. Les États-Unis ont tué al-Zawahiri, le chef d’Al-Qaïda

Le chef d’Al-Qaïda, l’Égyptien Ayman ...

Traite des êtres humains. Le HCR plaide pour plus de protection le long des itinéraires

Les services de protection font ...

%d blogueurs aiment cette page :