Accueil » RÉGIONS » A la veille de Ramadhan. Les vendeurs informels maîtres des lieux à Saïda

A la veille de Ramadhan. Les vendeurs informels maîtres des lieux à Saïda

A la veille du mois sacré, le commerce informel revient en force. Ils sont au rendez-vous avec le mois du Pardon, de la piété et de l’abstinence, comme dirait l’autre. Il occupe les rues et ruelles au niveau de tous les quartiers de la ville. Ce commerce informel a pris tellement d’ampleur qu’il est difficile de déloger ces vendeurs à la sauvette qui s’adonnent à cette activité illégale le long des trottoirs au niveau des places publiques. En dépit de son incidence sur l’économie locale mais aussi sur la sécurité et la santé publique, mettre ce fléau qui a pris de l’ampleur à l’écart n’est plus une nouveauté. « Nous souhaitons en tant que citoyens-consommateurs, que les responsables concernés puissent mettre fin à cette situation désolante du commerce informel qui porte atteinte à la santé du citoyen et à l’hygiène publique », dira une citoyenne. « L’intervention des autorités locales est une nécessité pour mettre fin à ce commerce informel », estiment beaucoup de commerçants exerçant légalement et qui paient leurs impôts.

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Bac à Saïda. La commune d’Aïn El Hadjar sur le podium

Fin de suspense pour les ...

Saïda. Le danger des deux roues

Les motocyclettes qui sont de ...

L’été à Saïda. L’enfer et la galère

Ce ne sont pas toutes ...

Saïda. Cap sur la préservation du cadre de vie

Avec la saison estivale et ...

Saisie quotidienne de psychotropes

Il ne se passe pas ...