Accueil » SPORT » A la faveur du point acquis de haute lutte à Béchar. Le MCO retrouve un brin de sérénité

A la faveur du point acquis de haute lutte à Béchar. Le MCO retrouve un brin de sérénité

Il fallait voir les larmes couler à flots sur les visages des mouloudéens pour mesurer l’importance de cette égalisation dans les ultimes souffles de la rencontre face à la JS Saoura. Alors qu’ils perdaient ce match sur la plus petite des marges, l’œuvre d’Akacem à la 83ème minute sur corner, les Oranais avaient, en effet, fini par forcer le verrou béchari à la 90ème + 4 à la faveur d’une reprise en pivot du longiligne Naâmani, après avoir contrôlé de la poitrine un dernier ballon remis de la tête par l’entrant Mourad Benayad à l’issue d’un duel aérien acharné avec un défenseur adverse. L’arbitre Gamouh sifflera d’ailleurs dans la foulée la fin de ce choc entre la JSS et le MCO qui vit les joueurs de la Saoura abattus, la tête entre les genoux ou le visage entre les mains au moment où les coéquipiers du capitaine Hafid Benamara jubilaient d’avoir évité une défaite qui aurait grandement compliqué leur mission. D’autant plus qu’ils étaient presque tous au courant de la victoire de la formation de Oued Souf face à l’US Biskra grâce à un doublé de Djilani (34’ et 51’). Avec désormais 7 points au compteur, la formation du sud-est ne compte que trois longueurs de retard sur l’ES Ben Aknoun, défaite à Chlef (2-1) vendredi après-midi et quatre sur le MCO auquel elle rendra visite lors de la prochaine journée de Ligue 1. Un choc des bas-fonds et un match pour la survie que le Mouloudia entamera dans une position de premier non-relégable à la faveur du point d’avance sur l’ESBA du duo Dziri Bilal-Haddou Moulay. Une unité obtenue après un combat de haute lutte au stade du 20 août 1955 de Béchar et qui risquerait de valoir son pesant d’or lors du décompte final. Plus qu’un simple point comptable, ce nul obtenu chez la JS Saoura permettra aussi et surtout aux Rouge et Blanc de gagner en confiance et d’emmagasiner un maximum de foi en leur groupe à même d’envisager désormais les 13 rencontres de championnat restantes avec optimisme et sérénité. D’autant plus qu’avant d’accueillir l’US Oued Souf samedi prochain, les Hamraoua pourront suivre la prestation et le résultat de leur concurrent direct qu’est l’équipe algéroise de Ben Aknoun, laquelle recevra la JS Saoura vendredi à partir de 16h au stade du 20 août d’El-Anasser. Cela avant que le MCO n’aille à Magra pour y rencontrer le Najm local pour le compte d’une 19ème journée qui verra l’US Souf et l’ES Ben Aknoun se rencontrer au stade du 1er novembre d’El-Oued dans un face-à-face qui devrait faire les affaires des … Oranais.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

En tournée à travers les séances d’entraînement des clubs de l’élite nationale. Ce que cherche Petkovic en Ligue 1

En assistant aux séances d’entraînement ...

JS Kabylie – MC Oran (A 18h – 23ème journée de L1). Entre deux grands malades

Dans un classique qui a ...

Le N°10 du MCA soigne ses statistiques et son image. Un Belaïli nouveau pour charmer Petkovic

Avec 11 buts et pas ...

De nouveau très en vue avec l’Olympique Lyonnais. Benrahma monte en puissance

Et si le fait d’avoir ...

La course au maintien s’emballe à 8 journées de la fin Magra en surprise, Chlef s’enlise

Bien que leur équipe ne ...