Accueil » ORAN » 35 nouveaux bus pour désenclaver les nouveaux pôles urbains. L’ETO renforce sa présence

35 nouveaux bus pour désenclaver les nouveaux pôles urbains. L’ETO renforce sa présence

Afin de pallier au manqué enregistré en matière de trans-port, l’Entreprise de Transport Urbain et Interurbain (ETO) va renforcer sa présence sur le terrain avec pas moins de 35 bus. Une nouvelle qui apportera, à coup sûr, du baume aux cœurs des usagers des lignes que servent les bus de l’ETO, dépassés par la demande croissante des usagers en particuliers au niveau des nouveaux pôles urbains. En effet, en manque de prestations pouvant assouvir les exigences des citoyens qui rencontrent, chaque jour, les pires difficultés afin de relier ou bien le lieu de travail ou le foyer familiale, l’ETO représente, faut-il l’avouer, le choix privilégié, et ce, en comparaison avec les services fournis par les transporteurs privés. D’ailleurs, il n’est un secret pour personne, le transport privé est de moins en moins fiable tant que les chauffeurs mal traitent les usagers et ne portent aucun respect ni des horaires et itinéraires, ni les arrêts convenus. Pour ce faire, les autorités locales répondent de manière visible et efficace aux appels de détresses des citoyens qui souffrent les martyres, en particulier, durant la matinée et à la fin de la journée, et ce, en renforçant ses lignes par des bus pouvant contenir plus de personnes et par là même éviter les déboires quotidiennes avec les receveurs et les chauffeurs. Ce renforcement visera en premier lieu les nouvelles cités, à l’image des nouveaux pôles urbains Ahmed Zabana, Belgaid et Oued Tlélat où la densité populaire a pratiquement dépassé les moyens existants. Un effort louable et qui va droit aux cœurs des citoyens qui peuvent souffler un grand ouf, mais qui demeure insuffisant étant donné que les citoyens espèrent la création de nouvelles lignes reliant plusieurs agglomérations difficiles à rejoindre. En témoignent les difficultés vécues par les résidents du nouveau pôle urbain Ahmed Zabana dont certains empruntent jusqu’à quatre bus pour arriver à leur lieu de travail.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Il emboite le pas au poisson frais. Le surgelé également hors de portée!

Le poisson ne se pose ...

Enième coupure d’eau au Pôle urbain Ahmed Zabana. Les colporteurs ambulants jubilent

L’eau ne coule plus dans ...

Distribué en peu de quantité à l’AADL « Ahmed Zabana » La crise du lait en sachet coïncide toujours avec le Ramadhan

Avec l’arrivée de chaque Ramadhan, ...

Premier jour du Ramadhan à l’AADL Ahmed Zabana. Les commerçants en profitent, les citoyens en déclin

Alors que la population oranaise ...

Hausse des prix des fruits et légumes à cause des fortes pluies. La banane est importée, pourquoi est-elle impactée?

Ces derniers jours, des averses ...